+3 j'ai appris
posée par (272 points) dans analyser sa pratique
Le co-enseignement, avec un(e) collègue d'une autre discipline, vous le pratiquez ?

Quels avantages ? quelle organisation ? Avec quelles disciplines ? Quel équilibre disciplinaire mettre en place ? Dans quel(s) projet(s) ? Quels intérêt pour l'élève ? Quel(s) avantage(s) pour les enseignants ?...

Et l'interdisciplinarité dans tout ça ?

Autant de questions que de situations vécues j'imagine... alors j'aimerais bien lire vos expériences !

Isabelle

8 Réponses

+6 j'ai appris
répondu par (4.5k points)
sélectionné par
 
Meilleure réponse

Merci beaucoup Isabelle d'avoir lancé ce questionnement. Voici un schéma qui présente les différentes formes que peuvent prendre le co enseignement. http://cache.media.education.gouv.fr/file/PDM/95/0/Co-enseignement_co-intervention_552950.pdf

Comment réussir un co enseignement?  Il faut déjà une bonne alchimie entre les acteurs .. Qu'en pensez vous?

0 j'ai appris
répondu par (4k points)
Merci beaucoup pour cette question qui m'intéresse également ; je vais être engagé cette année dans de la co-intervention dans le cadre de l'enseignement des mathématiques en anglais... J'ai donc hâte de voir les contributions.

Merci Laurence pour les documents !
0 j'ai appris
répondu par (498 points)
Bonjour,

avec mon collègue nous mettons en place quelques séances d'enseignement en co animation.

La première pour présenter aux élèves leur épreuve anticipée d'étude de gestion en première STMG : les objectifs sont de compléter ce qu'explique l'un, de reformuler quand celui qui observe se rend compte d'incompréhension de la part des élèves, d'avoir les mêmes explications pour nos deux classes

Une autre concernant une partie "cours de gestion" où les élèves ont toujours des difficultés de compréhension (bilan, compte de résultat...) : objectifs : l'un de nous présente les notions, l'autre reformule à ceux qui ne semblent pas "accrocher", ou durant les exercices, nous aidons et réexpliquons dans les groupes qui ont des difficultés

Tout dépend aussi si nos edt nous le permettent ou pas : cette année nous avons 21 heures en parallèle
0 j'ai appris
répondu par (272 points)
Merci Laurence pour ce pdf !

Finalement, je me retrouve dans un peu toutes les situations ! Suivant les années et les élèves, les modalités changent mais le tandem reste la plus utilisée. Et lorsque l'on passe à la pratique plastique, j'ai même un élève de plus : le collègue ! ;)

Mais peut-être que d'autres dispositifs peuvent se définir encore ! A nous d'innover...
+2 j'ai appris
répondu par (1.1k points)
En EREA avec les lycéens on a des heures de pluridisciplinarité : il s'agit d'un co-enseignement entre un prof de champ pro et un prof d'enseignement général.

En anglais j'ai par exemple travailler avec le prof de viticulture, on a réalisé un album sur les gestes techniques dans la vigne. On travaillait ensemble sur 2 heures de cours , les élèves revoyait le vocabulaire techniques et les gestes , on traduisait en anglais et ensuite on a réaliser  des séances à l'extérieur dans les vignes pour faire les photos.

Sur le même principe nous avons réalisé un film sur la création d'un jardin japonais et d'un jardin à la française. En classe en anglais on travaillait sur le vocabulaire, les gestes techniques , les différences entre les 2 types de jardins. Puis tournage en plusieurs fois  pour voir l'évolution, présentation des outils (les élèves parlaient en anglais et ont réalisé les sous titrages)

Etwinning permet aussi de travailler en co enseignement quand plusieurs professeur du même établissement sont dans un même projet ou sur un EPI.
0 j'ai appris
répondu par (48 points)

La co-intervention va prendre une place plus grande encore avec la Transformation de la voie professionnelle. En baccalauréat professionnel un volant horaire est prévue pour la co-intervention à deux titres :

  • disciplines professionnelles et français
  • disciplines professionnelles et mathématiques-sciences physiques et chimiques
Cette pratique est à rapprocher de l'EGLS déjà dans les programmes actuelles du bac pro. yes
EGLS = enseignements généraux liés à la spécialité. De nombreuses expériences sont menées dans les lycées professionnels. Interroger les collègues autour de vous, il y en a forcément un à côté de chez vous wink
De ma propre expérience, j'ai pu co-intervenir avec un collègue de menuiserie (moi en mathématiques). Nous avons travaillé ensemble sur la lecture de plan et sur la construction de fiches de débit pour aboutir à la commande de matière brute. Ainsi nous avons pu associer les compétences mathématiques et professionnelles. Pour les maths : utilisation du tableur avec la création de formules de calcul adéquat, pour la partie pro : la réalisation des dessins de construction et tout le vocabulaire adapté, la réalisation des pièces à l'atelier, etc). 
Nous intervenions à deux voix, chacun complétant les propos de l'autre, en fonction des besoins. Nous avons eu les élèves en classe et dans l'atelier de menuiserie.
Le seul regret est que nous aurions souhaité avoir encore plus d'heures à partager. 
Nous avons conçu les documents pédagogiques ensemble.
A refaire yes
0 j'ai appris
répondu par (120 points)
J'aime beaucoup cette idée. Tous les collègues étaient d'accord? chez moi ça serait difficile de faire travailler ensemble les matières
0 j'ai appris
répondu par (4k points)
Assez d'accord avec Clem, c'est parfois difficile d'impliquer les collègues et de réellement travailler avec eux... comment faire pour engager les collègues à travailler ensemble ?

Vous cherchez les fils de discussion autour d'une thématique ...cliquez sur les sommaires ci-dessous

RepertoiresLe Forum Apprenant est un outil participatif au service de tous les acteurs du système éducatif. Posez des questions, proposez vos retours d'expérience, cliquez sur "J'ai appris" pour signaler la réponse qui vous a le plus aidé. "Personne ne sait tout mais tout le monde sait quelque chose (...) on a à apprendre les uns des autres. " François Taddéi.

 

...