+3 j'ai appris
posée par (0 points)
Dans les classes un peu compliquées on voit fréquemment des élèves agréables, ouverts à la la discussion lorsqu'ils sont  seuls à avec l'enseignant mais qui ont une attitude très négative dans le groupe.

Connaissez vous des théories, recherches ... sur ces dynamiques qui naissent dans un groupe classe et sur la façon de jouer sur cette dynamique?

Merci!!

4 Réponses

0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Ah oui ça m'interesse aussi. Je pense qu'on est globalement mauvais là dessus. On gère ça un peu à l'instinct et ça ne marche pas toujours.

On manque de billes sur le sujet, c'est clair.
+1 j'ai appris
répondu par (0 points)

Bonjour,

Ce qui me vient à l'esprit, tout de suite sans réfléchir, c'est tout ce qui pourrait avoir trait à la dissonance cognitive (Festinger) et l'expérience de psychologie sociale de Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois avec un billet perdu : https://www.youtube.com/watch?v=oUKNnNkY648 . Il faudrait valoriser et féliciter publiquement cet élève quand il prend la parole avec à propos dans le groupe classe. Ainsi, cela permettrait de renforcer les comportements positifs.

+2 j'ai appris
répondu par (0 points)

Merci Stef071 pour ces informations

Stéphane, je suis d'accord avec toi, il y a peu de choses produites sur ce sujet

J'ai trouvé un site qui met en perspective les dynamiques qui s'installent dans un groupe classe

https://creg.ac-versailles.fr/la-dynamique-du-groupe-classe

0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Une autre théorie de groupe classe (et de groupe en général) est la théorie des tigres et de l'araignée. L'araignée représente l'élève qui ne fait pas forcément parler de lui mais qui tire les ficelles ; il peut être perturbateur et se montrer insolent. Les tigres sont les élèves "suiveurs" qui profitent de l'araignée pour être également perturbateurs.

Une règle à retenir : l'araignée ne vit pas sans les tigres. L'idée est donc d'agir sur les tigres et non pas sur l'araignée. Problème : repérer les tigres (difficile). On peut s'aider d'autres élèves pour les repérer.

La philosophie générale est qu'au lieu d'agir directement sur l'élève qui pose problème, on va essayer d'agir sur d'autres qui ont une influence sur lui. La question qui s'ensuit est : comment agir sur les tigres et faire en sorte qu'ils ne soient plus tigres ?
Accès aux thématiques
...