+3 j'ai appris
posée par (760 points)
...... les échanges de pratiques.

Agilité, proximité, convivialité, dynamique apprenante

Comment faire pour faciliter ces échanges de pratiques à une échelle locale ou académique?

Quels sont les freins et les bonnes idées pour y remédier

Merci!

3 Réponses

+3 j'ai appris
répondu par (16 points)
Dans les freins que je ressens parfois, il y a bien sûr la sensation de manque de temps.
Cette année, j'ai envie de prioriser deux heures  toutes les quinzaines dans mon emploi du temps. Je vais réserver un vrai créneau pour cela, uniquement pour faire mes recherches et les échanges de pratiques.
En le formalisant, j'espère que ce sera plus facile à respecter !
+3 j'ai appris
répondu par (0 points)
Bonjour,

Il me semble que les échanges de pratiques inter-classes, inter-établissements ou inter-cycles sont efficaces lorsqu'ils s'articulent autour de projets communs en lien avec une activité précise (approche d'une oeuvre d'art ou  réflexion commune sur l'environnement par exemple débouchant sur une réalisation concrète). Cependant il faut nécessaire que les objectifs et les démarches soient explicités afin  que chacun puisse découvrir les méthodes de travail et les outils de remédiation mis en place.

La question du manque de temps par rapport à ces projets est souvent récurrente, c'est pourquoi il est important  de rappeler qu'ils permettent de travailler des compétences aussi bien disciplinaires que  transversales inscrites dans les référentiels.

DanB.
0 j'ai appris
répondu par (124 points)
Deux autres freins pour moi sont : d'une part l'aspect institutionnel qui "refroidit" beaucoup de collègues dans certains cas ; et d'autre part le passage à l'"acte" est difficile. Les échanges sont souvent construits, efficaces et très riches mais rarement suivis des faits et de changements de pratiques (peur de l'inconnu, de ne pas maîtriser...).
Accès aux thématiques
...