+3 j'ai appris
posée par (6.5k points)
edité par
Bonjour, je viens  poser une question à la communauté  car franchement je me sens en échec.

J'ai tout mon service d'anglais en classe de segpa, et autant ça se passe bien (voire très bien) avec les 6emes, 4ème et de façon correcte en 3ème, autant mes 5èmes sont très compliqués et je n'avance pas avec eux.

Je les avais déjà l'an dernier avec des cours le vendredi en toute dernière heure , je dois avouer que cette heure n'était pas très productive.

C'est une classe de 14 élèves dont plus de la moitié pose vraiment de gros soucis (et je me console parfois en regardant sur pronote la liste des sanctions données par les collègues, je me sens moins seule ;-) )   Je les ai 1h30 par semaine et la moitié de la classe ne pourrait toujours pas parler d'eux en anglais.

Je choisis des thématiques et des supports motivants, je réfléchis beaucoup à mes pratiques.... je me sens impuissante et assez démoralisée ...

Help....  thanks ;-)

2 Réponses

+1 j'ai appris
répondu par (1.8k points)

Bonsoir,

je te donne mon ressenti.

Pour ne pas être seule face à cette difficulté, que tu n'es pas la seule à rencontrer, il me semble important de discuter avec tes collègues (certainement déjà fait mais comme tu parles de pronote). Même si vous ne trouvez pas de solution ensemble, au moins ça te permet de ne pas rester seule face à tes émotions.L'analyse de pratique aide souvent à prendre de la distance. Personnellement, j'apprécie énormément cet exercice car il aide à prendre de la distance, ce qui n'est pas facile dans une telle situation.

Ensuite, protège toi. C'est bien de remettre en cause ta pratique professionnelle, mais lorsque la difficulté n'a pas lieu que dans ton cour, c'est "à mon avis" que le problème est ailleurs.

Peux-tu donner plus d'infos sur les soucis que tu peux rencontrer ? Nous aurons peut-être des idées pour t'aide à trouver des solutions.

Courage

0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Vécu aussi cette  année avec une classe de 3ème ; pas difficile dans le sens où les élèves sont "gentils" mais en revanche ils ne se mettent pas du tout au travail et sont très très faibles. J'ai l'impression de faire cours avec 3 élèves.

Comme le disait Armelle, le plus important est d'en parler avec les collègues ; on se rend compte d'une part que le plus souvent, c'est comme ça avec tous les enseignants et de plus cela permet parfois de trouver des solutions. En ce qui concerne cette fameuse classe de troisième, j'avoue avoir un peu baissé mon niveau d'exigence et pendant les séances d'exercices, je les guide beaucoup plus car sinon ils ne font pas le travail qu'ils jugent trop difficile. Je leur écris les pistes au tableau, les différentes étapes afin que cela leur paraisse plus abordable...

As-tu des exemples concrets Laurence où tu t'es sentie en difficulté ?
...