+2 j'ai appris
posée par (4.5k points) dans Questions pédagogiques
Bonjour, en juin mes collègues étaient intéressés par la mise en place de cogni classes. On a pas eu le temps de développer l'idée. Est ce que vous pensez qu'il est possible de préparer une cogni classe pendant la prérentrée ou pensez vous qu'il vaut mieux reporter après la Toussaint ou même l'année prochaine.

Je suis preneuse de conseils sur la mise en place d'une cogni classe et de témoignage sur le fonctionnement.

Merci d'avance.

12 Réponses

+2 j'ai appris
répondu par (90 points)

Bonjour,

dans mon collège, on met en place une Cogni'Classe à la rentrée. Pour cela j'ai présenté le principe aux collègues en juin avec des indications pour se préparer pendant les vacances. De mon côté, j'ai mis en place un calendrier des différentes séquences à travailler avec les élèves. C'est un travail assez conséquent et je ne sais pas si il est faisable de la même façon en si peu de temps.

Il faut savoir :

  1. Pour quel niveau ? Combien de Classe ?
  2. Quelle équipe pédagogique ? Tout le monde est partant et motivé ?
  3. Que voulez-vous travailler de spécifique avec vos élèves ?
  4. Vous sentez-vous prêts pour mettre en place les changements nécessaire et retravailler les cours qui vont avec ?

Après, personnellement, je n'aimerais sûrement pas attendre toute une année et la motivation générale pourrait aussi s'émousser. Donc, si tout le monde est prêt à travailler dur quelques temps, il est peut-être possible de mettre en place la Cogni'Classe à la rentrée avec une application effective progressive et que tout soit en place pour la Toussaint.

Bon courage dans tous les cas.

0 j'ai appris
répondu par (4.5k points)
Merci beaucoup pour cette réponse.

Quelle organisation avez vous choisi dans votre établissement?

En quoi consiste la préparation réalisée par les enseignants durant les vacances?

Est ce que vous pourriez nous en dire plus et peut être nous mettre en pièce jointe quelques documents d'illustration.

J'ai envoyé votre post à mes collègue pour commencer le travail en préparation d'un départ de Cogni classe Toussaint.
+3 j'ai appris
répondu par (90 points)

Dans notre établissement, nous avons choisi de focaliser sur le niveau sixième (nous n'avons que deux classes) et de consacrer une demi-heure d'AP par classe pour apprendre à apprendre.

Au cours d'une réunion en juillet, nous nous sommes mis d'accord sur l'utilisation d'une fiche de mémorisation commune. Donc le temps des vacances permet de préparer ces fiches ainsi que de réfléchir à l'organisation des évaluations et d'autres choses évoqués durant cette réunion.

Je me suis consacré cet été à préparer des séquences d'AP pour les sixièmes autour de la mémorisation, la correction, l'attention... C'est ce qui m'a pris le plus de temps et je n'ai pas fini toute l'année (je dois avoir pour jusqu'à fin décembre).

Après, si vous n'envisagez pas de consacrer des heures spécifiques en AP, le travail de mise en place est peut être moins lourd. L'essentiel est de bien identifier ce que vous voulez faire en équipe et de préparer une organisation commune. Si vous avez du temps à la prérentrée, ça peut se faire. Le plus dur, à mon sens, est de bien intégrer le nouveau fonctionnement créer pour la Cogni'Classe et de s'y tenir toute l'année.

Bonne rentrée

Exemple de fiche mémorisation à faire en commun :

Ce que je dois savoir de la leçon titre de la leçon :

Question déjà écrite

Réponse à faire écrire par les élèves

  

Ce que je dois savoir faire :

  • Capacités travaillées en exercices, questions sous forme Comment fait-on ?

0 j'ai appris
répondu par (4.5k points)
Merci beaucoup Loic pour ces précisions et pour le document. Cela va nous être très utile.

Donne nous des nouvelles de cette année de lancement cogni classes.
0 j'ai appris
répondu par (4k points)
Bonjour à tous,

Merci Laurence pour cette question ! J'avoue être parfois un peu démuni par rapport aux aspects cognitifs dans la classe, c'est un fil que je vais suivre attentivement ;))

Merci à tous pour vos contributions.
+2 j'ai appris
répondu par (34 points)
Bonjour,

dans le collège dans lequel je travaille nous avons expérimenté l'année dernière 6 cogni-classes et cette année nous comptons l'élargir à toutes les classes. Démarrer dès septembre, me paraît tout à fait possible. Il faut dans chacune de vos cogni-classes au moins trois, quatre enseignants engagés dans le projet. Le projet débutera par une formation donnée aux élèves. Pour cela vous pouvez utiliser les diaporamas conçus à cet effet par Jean-Luc Berthier.(http://sciences-cognitives.fr/author/sciences-cognitives/)

Puis, vous pouvez mettre en place :

- des fiches de mémorisation actives comme elles sont proposées par le collègue,

- des outils numériques (ANKI, KAHOOT, QUIZLET...),

- un cahier des essentiels qui circulera de cours en cours,

- des tests proposés régulièrement,

- une expansion des évaluations,

- des traces écrites sous forme de carte mentale...

En tous les cas ce qui est essentiel c'est de faire de la méta-cognition avec vos élèves pour qu'ils s'approprient les outils. Je vous souhaite bon courage mais surtout beaucoup de plaisir pour cette aventure pédagogique.
0 j'ai appris
répondu par (4.5k points)
Merci Florence , est ce que tu peux en dire un peu plus sur la métacognition.

Cette année vous allez continuer sur le niveau 6ème  uniquement ou étendre aux autre niveaux?

Avez vous des collègues qui rechignent ?
0 j'ai appris
répondu par (18 points)
Je suis prof de maths en lycée.

je travaille en CogniClass pour la 3ème année avec une classe de seconde, c'est à dire depuis 2016-2017.

à la rentrée 2016, j'ai travaillée toute seule dans ma classe de seconde mettant en place des fiches de mémorisation,  enutilisant le logiciel ANKI pour aider à la mémorisation expensée, et je pratique le multitesting avec feedback proche. J'ai travaillé beaucoup sur la compréhension et la mémorisation.

En février 2017 , j'ai fait la connaissance de Jean-Luc Berthier et de son équipe et en échange de mon témoignage dans son Mooc, il est venu dans mon lycée faire une formation d'une demi-journée à une équipe de prof motivée sur le sujet , que j'avais constituée. J'ai pu alors élaborer un projet de 2 cogniclasse en seconde dans ce lycée pour la rentrée 2017.

Mais j'ai eu enfin ma mutation pour un autre lycée , dans lequel j'ai eu le même service ; seconde , 1ères STI2D et Terminale S. J'ai continué dans ce nouveau lycée et dans ces 3 classes mon travail pour dévellopper toujours plus la compréhension , et la mémorisation des élèves en construisant des fiches de mémorisation sur ces 3 niveaux, en poursuivant le multitesting, en faisant des plans de classe par binôme de travail etc....

En mai 2018, j'ai rencontré le proviseur et son adjoint et je lui ai présenté un projet de cogni-classe en seconde avec 4 membres de l'équipe pédagogique. Il a immédiatement été d'accord et m'a demandé de présenter ce projet le jour de la réunion de rentrée des profs de mon lycée.

Donc cette année , le projet Cogniclasse est basé sur une classe de seconde et nous travaillons en équipe.

Lors de la prise en main de la classe de seconde (je suis leur prof principale) j'ai présenté notre projet à la classe et ensemble nous avons discuter sur les différents types de mémoires à l'aide d'un premier diaporama disponible sur le site Sciences-cognitives, comment changer l'école .

Cette semaine avec ma collègue de français nous travaillerons avec la classe sur les deux autres diaporamas : Outils pour aider à Mémoriser  et  Dévellopper sa capacité de concentration.
+1 j'ai appris
répondu par (226 points)
Bonjour Laurence,

Je tombe seulement maintenant sur ta question... Nous avons mis en place des cogni'classes en 6e dans mse deux collèges. Nous avions évoqué le sujet en juin, et confirmé à la pré-rentrée.

Nous avons choisi trois axes de travail :

-réactivation : nous utilisons des cartes des essentiels (au recto une question essentielle, au verso, la réponse). L'ensemble est conservé dans un sac qui accompagne la classe toute la journée. A chaque début de cours on tire au sort une carte (déposée au préalable parmi d'autres par les professeurs à chaque fin d'heure) peu importe la matière, la question est posée à la classe, on interroge un élève volontaire. Si la réponse n'est pas trouvée, on la donne à la classe. Cela prend moins de 5 minutes.

- flécher les essentiels  chaque matière relève dans son cours des incontournables qui seront réactivés dans la journée.

- travailler en îlot : différencier en s'appuyant sur les pairs, provoquer la coopération et induire l'autonomie de chacun.

La quasi totalité de l'équipe péda est investie à l'exception d'une  collègue. Il faut a minima 3 collègues volontaires dont un porteur de projet.
0 j'ai appris
répondu par (34 points)
Bonjour Laurence,
je viens aux nouvelles : as-tu pu mettre en place la cogni'classe comme tu l'envisageais ?  
Me concernant le passage au cogni'collège est plutôt une réussite car pour l'heure les collègues (minoritaires) qui ne souhaitent pas se lancer dans l'aventure n'entravent pas pour autant le projet.
A propos de la métacognition, j'ai vu que sur ce forum des réponses très riches ont été apportées  sur ce sujet.
+1 j'ai appris
répondu par (106 points)
sélectionné par
 
Meilleure réponse

Bonjour,

Dans notre lycée nous avons lancé une Cogni'classe en septembre sur un niveau de 1èreS.

A ce jour, nous sommes 5 professeurs impliqués sur cette classe: en HG, en lettres, en Physique-chimie, en EPS et en SVT. (+ une collègue d'allemand en électron libre sur une autre classe).

Nos objectifs sont modestes pour cette année.
Nous ciblerons essentiellement 4 pistes:
- la formation des collègues (en espérant que le Mooc "Apprendre et enseigner avec les sciences cognitives" sera reconduit via la plateforme "Fun-Mooc")
- la mémorisation: chaque enseignant est autonome dans le choix de ses outils; nous avons également mis en place un sac à souvenirs.
- l'évaluation : diversifier les modes de rappel; mise en confiance
- la capacité attentionnelle: je reconduirai un projet initié l'an passé qui tente d'évaluer les effets d'un entraînement à l'attention.
En fin de quinzaine chaque enseignant indique, via un tableur numérique collaboratif,  les actions qu'il a menées en classe.
On a également mis en place un temps de concertation régulier (1 fois tous les 2 mois environ).
Bon courage pour la mise en place de votre projet.
StéphaneP
0 j'ai appris
répondu par (4.5k points)
Stéphane, un énorme merci pour ta contribution. Il y a de nombreux collèges et écoles qui se sont lancés dans les cogni classes mais encore trop peu de lycée . Ton blog est vraiment très riche et l'évaluation que vous faites est vraiment intéressantes.

Il n'y aura pas de fun mooc cette année (frais trop importants) mais Jean Luc Berthier met à disposition des ressources sur son site.

Donne nous des nouvelles fréquentes de l'évolution de vos pratiques, de ce que nous constatez en classe etc .. N'hésite pas à ouvrir un fil. Ton expérience et tes compte rendus  vont nourrir et inspirer de nombreux collègues de lycées qui hésitent à se lancer.

Encore merci Stéphane

Vous cherchez les fils de discussion autour d'une thématique ...cliquez sur les sommaires ci-dessous

RepertoiresLe Forum Apprenant est un outil participatif au service de tous les acteurs du système éducatif. Posez des questions, proposez vos retours d'expérience, cliquez sur "J'ai appris" pour signaler la réponse qui vous a le plus aidé. "Personne ne sait tout mais tout le monde sait quelque chose (...) on a à apprendre les uns des autres. " François Taddéi.

 

...