+2 j'ai appris
posée par (0 points)
edité par

Bonsoir,

Le mot "INNOVATION" se lit sur toutes les lèvres et se dessine sur la plupart des articles, revues, manuels  mais également sur la toile ...

Mais parlons-nous toutes et tous de la même chose lorsque nous parlons "innovation" ?

C'est cette question que je souhaite vous lancer ce soir : Qu'est-ce que pour vous "innover"? Quand innovez-vous?  Quel est/sont alors votre /vos objectif(s) ?  

Petite curiosité du soir mais qui peut grandement nous éclairer ..

Belle soirée

Sandrine

12 Réponses

+1 j'ai appris
répondu par (0 points)
Quelle magnifique et vaste question ;-)))))))

J'ai hâte de lire vos contributions ;-)
+2 j'ai appris
répondu par (0 points)

L'innovation? Kesako? Non pas tout réinventer mais oser voir les choses sous un angle. Une belle métaphore de l'innovation ici https://www.youtube.com/watch?v=BKezUd_xw20 Tout y est :-) => audace => risque => plaisir => expertise => transmission => créativité => collaboration => équipe => changement de posture
@LabLearn
@OstianeMathon

0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Un  très grand merci Ostiane, ta vidéo est vraiment très symbolique, une très belle illustration de ce qu'est l'innovation;
0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Merci d'avoir ouvert ce fil !

Pour moi quand je pense à INNOVER je pense un peu à l'idée de renverser les codes traditionnels en changeant de posture et en apprenant les uns des autres.
+4 j'ai appris
répondu par (0 points)

Bonjour à tous,

il est très difficile d'innover réellement, ce qui supposerait d'inventer quelque chose qui n'a jamais été fait. Reportez-vous aux écrits et conférences d'André Tricot que l'on trouve sur internet (IFE par exemple) sur le sujet. Il me semble que ce que l'on nomme innovation, c'est surtout le fait de sortir d'un enseignement archi-traditionnel, d'essayer durablement des choses pas forcément nouvelles mais en tous cas qui n'ont pas été massivement pratiquées par le corps enseignant et qui bousculent les manières les plus courantes de faire. Dans mon établissement, nous avons une classe "innovante" qui met en oeuvre des actions déjà pratiquées (évaluation sans notes, méditation...) mais qui a "innové" en rassemblant sur une même classe ces pratiques souvent mises en oeuvre de manière isolée et distincte. Je dirais pour terminer que l'innovation ne doit pas être un but en soi mais un moyen quand les manières pédagogiques traditionnelles ne sous semblent plus adaptées pour faire progresser les élèves. Désolée de n'avoir pas été plus synthétique ;)

+2 j'ai appris
répondu par (0 points)
Pour moi Innover c'est sortir des chemins banalisés  que nous propose l'Institution.

C'est se poser des questions sur le fonctionnement de chacun: comment apprend on? pourquoi? quels sont les facteurs qui favorisent cet apprentissage.....

Innover c'est oser se mettre en retrait et accepter que les élèves n'ont pas forcément  besoin de vous pour apprendre. Innover c'est repenser notre position d'enseignant en tenant compte compte des évolutions de la sociétés notamment au  niveau du numérique.

Innover c'est prendre des risques , chercher et parfois se planter ...mais aussi réussir.

Ok je suis très influencée par le Mooc : Leaders of Learning qui a apporté pas mal de réponses à mes questionnement de toujours!
0 j'ai appris
répondu par (0 points)

Merci beaucoup Frédérique pour ces remarques. Peut-être pourrais tu présenter sur le forum Valhorizon yes

Géraldine, quelles étaient ces interrogations  auxquelles le mooc a répondu?

+3 j'ai appris
répondu par (0 points)

Je m'interrogeais beaucoup sur la légitimité de proposer des choses différentes. 

Nous avons appris en tant qu'élève d'une certaine manière..bien souvent les profs nous proposaient tous le même format peu importe nos envies et nos manières de fonctionner. 

A l'IUFM en langues on nous parlait de méthode actionnelle  complètement différente du modèle avec lequel j'avais moi appris, puis est arrivé le CECRL.

Bref chaque réforme apporte sa nouveauté et en tant qu'enseignant nous devons nous approprier ces "innovations"  sans que  nous soyons forcément à l'aise avec ces innovations.  

J'ai trouvé en EREA une certaine forme de liberté d'actions , assez empirique , intuitive et absolument pas basée sur la science ou la recherche. L'EREA est une espèce de laboratoire.

Un prof d'IUFM nous avait dit ; "si ça fonctionne c'est que c'est bon"... c'est  désormais ma devise. 

Et c'est vrai qu'en matière d'innovation (j'entends par innovation essayer des trucs nouveaux que personne n'avait osé avant dans l'établissement ) j'ai tenté des trucs mais sans avoir un aval officiel .

Ce Mooc m'a plutôt assurée et m'a apporté des éléments scientifiques que je sentais sans en avoir la certitude: il existe bien différentes manière d'apprendre et notre modèle classique (Individuel hiérarchique) n'est pas forcément adapté à tout le monde. J'ai compris également comment moi j'apprenais (plutôt individuel distribué) . Cela m'a donnée des pistes sur comment organiser mon travail en classe et permettre une meilleure différenciation. 

Je vous mets en PJ un document du Mooc sur les Mode d'apprentissage que je trouve assez concret...on n'est pas forcément dans l'innovation mais ça permet d'y voir plus clair dans notre manière de fonctionner.

Les modes d'apprentissage selon Richard Elmore

0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Merci Géraldine pour le doc c'est super intéressant :) pour le type de profil, y a -t-il un questionnaire qu'on peut trouver quelque part ou il s'agit essentiellement de la perception ?
+1 j'ai appris
répondu par (0 points)
Oui il y avait un questionnaire à faire au début  et en fin du Mooc pour savoir où on se situait avant et après. J4ai vraiment aimé ce Mooc .
+1 j'ai appris
répondu par (0 points)
Suite à la suggestion de Laurence, voici une rapide présentation du projet innovant Valhorizons (collège Clos de Pouilly à Dijon)

C'est une classe (de 5è) pour l'instant qui travaille autour de trois grands projets interdisciplinaires donnant lieu à création et/ou sortie(s). Une évaluation sans notes chiffrées uniquement par compétences. De la méditation. Un lien renforcé avec les familles. Une salle dédiée à cette classe pour français, maths, histoire-géo. Deux heures d'études inscrites à l'emploi du temps encadrées pas des enseignants de la classe. Des pratiques inspirées des Cogni'classes. Un bulletin "autrement". Un travail de vie de classe intense. Et beaucoup d'idées qui fourmillent en permanence!
0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Accès aux thématiques
...