+1 j'ai appris
posée par (3.5k points) dans Questions pédagogiques
Bonjour,

Comment avez-vous organisé l'espace de la salle de classe ?

Je sais que certains fonctionnent en îlots, d'autres en îlots/tables individuelles, d'autres encore en tables binômes... De plus, certains repensent complètement l'espace en mettant en place plusieurs "petits" espaces différents, avec par exemple un coin "décompression", un coin "élèves peu attentifs", etc.

J'avoue que ce sujet m'intéresse fortement car à l'heure où nos élèves sont de moins en moins attentifs, je pense que repenser l'espace classe est un point important.

Quelles solutions avez-vous mises en place, quelles sont vos expériences ou vos interrogations sur ce sujet ?

23 Réponses

+4 j'ai appris
répondu par (454 points)
edité par

Bonjour Ludovic,

cette année nous expérimentons notre switch cl@ss avec du mobilier (à moitié pour l'instant car financement élevé, sera terminé à la rentrée prochaine)  à roulettes qui peut être déplacé, permettant le travail en groupe en îlots de 4 ou de 2 ou plus, le travail des groupes dans différentes zones de la salle de cours. C'est la société Ergos qui exposait ce genre de mobilier à 'lUNA l'an dernier.

Nous avons repeint les murs de la salle avec plusieurs zones dont une zone "développer" pour l'aide personnalisée, la remédiation...

Tout cela inspiré du du projet Future Classroom Lab

Cordialement

Catherine

0 j'ai appris
répondu par (3.8k points)
Catherine, est ce que tu aurais des photos de disposition du mobilier à nos montrer?

On peut écrire sur les murs , comme dans une classe mutuelle?

Tu peux nous en dire un peu plus sur le fonctionnement de la switch class? Cela fait très envie ;-)

Qui a d'autres expériences de design thinking/ aménagement de l'espace?

Ce serait vraiment bien de compiler les différentes organisations que nous avons mis en place
0 j'ai appris
répondu par (3.5k points)
Merci pour cette réponse Catherine.

Cette histoire de "switch cl@ss" a l'air très intéressante j'ai hâte d'en savoir un peu plus.

Peux-tu nous en dire plus sur ta zone "développer" ?
+2 j'ai appris
répondu par (134 points)
Bonjour

Tu peux aussi t'inspirer de la classe flexible (beaucoup d'infos sur internet). Le principe : plus de places attitrées, des assises différentes, des postes de travail assis, debout...

Des idées et de la recup' suffisent pour se lancer !
0 j'ai appris
répondu par (3.5k points)
Merci Chloe58, il me semble avoir entendu parler de cette classe flexible sans réellement m'y pencher... Je vais regarder cela de plus près :)
+3 j'ai appris
répondu par (1.2k points)

Bonjour

le site archiclasse peut déjà donner quelques indications:

https://archiclasse.education.fr/

dans la cour d'un lycée, j'ai vu des espaces repensés avec notamment l'ajout de nacelles, telles que celles de Comm1possible:

http://comm1possible.com/nacelles/

en formation je m'étais également servie de la vidéo suivante qui présente ce qui a été réalisé dans un collège:

https://vimeo.com/201539674

Mais des solutions peuvent parfois être trouvées avec moins de frais:

J'avais installé un coin bibliothèque dans l'une des salles de classe que j'occupais (une étagère récupérée de la maison, quelques livres...)

j'avais également dans le fond de ma salle une table seule, à l'écart des autres,  au cas où un élève aurait eu besoin de "s'isoler" un peu du reste de la classe et il pouvait même tourner le dos à la classe s'il le voulait.

Je ne m'en servais pas comme d'un espace de punition, mais bien comme un espace que l'élève pouvait utiliser s'il en ressentait le besoin.

on peut également mettre des plantes ( un peu de verdure dans nos murs ça rend l'espace bien plus accueillant)

et pour pouvoir écrire sur les murs, soit on repeint une partie de la salle avec une peinture "tableau" qui permet d'écrire et d'effacer, soit on colle de grandes feuilles sur le mur (genre feuilles de paperboard). cela fait un peu bricolage, mais c'est toujours mieux que rien :)

Anne

+4 j'ai appris
répondu par (476 points)
Bonjour,

Cette question m'intéresse beaucoup. Merci Ludovic!

Effectivement, comme d'autres, je me suis inspirée de la classe flexible (beaucoup de blogs intéressants sur le net et des groupes Facebook très dynamiques "bouge ta classe", "Fleaxible seating france"). Je puise aussi chez Montessori et Freinet, pour faire ma sauce perso.

Pour le moemnt, sans moyen financier (on croise les doigts pour qu'ils arrivent l'an prochain), mais l'immense chance d'avoir ma propre salle de classe (je suis en HG), j'ai fait des "coins". Les tables sont mises en îlots, en individuel, certaines même face au mur pour les élèves qui souhaitent travailler plus au calme (je précise que je travaille en totale autonomie de l'élève donc pas besoin de tableau). Il y a un coin évaluation où les élèves peuvent être isolés (ils passent leur éval quand ils veulent). Un coin manuel, un coin papeterie (notamment quand ils veulent faire des exposés/cartes mentales/lapbook). Un coin jeux éducatifs. Et un coin avec tout le matériel de cours (puisque les élèves vont chercher eux-mêmes leurs fiches de travail).

Pas de coin informatique à proprement parlé, juste mon ordi de salle qui est à leur disposition quand j'ai fait l'appel.

A la rentrée, je mets en place (sans moyen toujours), un coin relaxation (les élèves sont formés dans l'établissement) et un coin bibliothèque. Je vais aussi mettre quelques tables en ligne devant le tableau blanc, pour au choix expliquer des notions à un petit groupe d'élèves ou qu'un groupe d'élèves puissent s'expliquer quelque chose (façon classe mutuelle... je vous l'ai dit je pioche un peu partout ^^).

Nous avons déposer un projet à la Cardie en espérant pouvoir compléter tout ça avec du matériel informatique, des tables hautes, des tabourets, des ballons de gym, des porte-manteau (puisque pas de place attitrée et des déplacements dans la salle), des tables basses, des tapis...
+2 j'ai appris
répondu par (1.3k points)
Bonjour

En Ulis école, j'organise mon espace comme une classe type Freinet : tables en bois double avec fauteuils fixés pour l'espace table modulable,espace audiovisuel pc fixe,coin lecture avec canapé tapis poufs,table activités manuelles... je nai pas de tbi mais un tableau blanc avec vidéoprojecteur  (utiliser pour videoconference avec nos correspondants de Dakar...). Des armoires que j'utilise pour créer des espaces cloisonnés pouvant permettre à certains élèves de s'isoler. Cette année,les élèves auront 2 tables isolées, 2 pc portables + 4 tablettes. Il y a des plantes et un espace de jardinage. Les affichages sont à hauteur des yeux et modulables. Les élèves ont un casier pour leurs affaires et les sacs ne rentrent pas dans la classe.

Je retrouve dans mon fonctionnement des points communs avec la classe flexible.
+2 j'ai appris
répondu par (26 points)
Bonjour,

Dans ma classe à cours multiple (MS à CE1), les élèves étaient répartis par niveaux dans différents espaces de travail. J'avais également installé un coin regroupement et différents espaces d'autonomie. Les élèves avaient une place de travail attitrée et c'est moi qui changeais de lieu quand je dirigeais un groupe d'élève. Je passais ainsi mon temps à naviguer dans la classe selon les moments d'apprentissage des uns et des autres.

J'aimais beaucoup ce fonctionnement car il permet d'avoir un petit groupe d'élève face à soi. On parle à mi-voix, le moment où la maitresse est avec un groupe est un moment un peu privilégié. Le fait de m'adresser à une petite partie de la classe me permettait de très bien cibler mon enseignement, de presque individualiser mes actions selon les élèves.

A la rentrée prochaine, je vais avoir pour la première fois de ma carrière un seul niveau d'enseignement. Ne me sentant pas à l'aise à l'idée de m'adresser constamment à mes 23 élèves à la fois, j'ai justement réfléchi à l'aménagement de ma classe.

Voilà où j'en suis aujourd'hui (mais ça risque de changer à l'épreuve de la réalité !) :

- Je vais travailler avec une demi-classe, soit 12 tables, disposées en U face au tableau.

- au centre de ce U, je vais installer 3 bancs, de façon à créer un coin regroupement pour les moments collectifs où j'aurais besoin d'avoir la classe entière.

- de part et d'autre de ce U, je vais installer 2 x 3 tables individuelles, les unes derrière les autres (3 à gauche et 3 à droite). Ces 6 places assises seront dévolues au travail individuel autonome (et silencieux).

- derrière le U, dans le fond de la classe, je vais installer 6 autres places, en îlot de 2 ou de 4 (je ne sais pas encore), j'aimerais bien avoir une table ronde. Ces tables seront utilisées pour du travail coopératif, ou pour les jeux pédagogiques.

- j'aimerais également installer un coin-lecture...mais je ne sais pas encore si j'aurai assez de m² !

Mes élèves n'auront aucune place attitrée, comme en flexible seating, ils viendront dans le U pour le travail dirigé avec moi, ou dans les espaces autonomes, selon le rythme de mon emploi du temps.
+1 j'ai appris
répondu par (3.5k points)
Merci beaucoup à tous pour vos contributions très intéressantes !!

Il y a beaucoup de pistes à explorer, après il est vrai que cela dépend aussi de la place qu'on a...

Une question me vient en vous lisant : personnellement l'année dernière j'avais aussi organisé différents "coins" et les élèves n'avaient pas de place attitrée... mais à chaque changement j'avais du mal à tolérer le bruit que cela générait. Du coup, depuis les élèves ne changent plus de place mais les activités changent.... mais dans ce cas on perd un peu l'esprit "coins".

D'où ma question : comment faites vous pour gérer le bruit et les mouvements pendant les phases de transition ? Avez vous des trucs, astuces ?
+3 j'ai appris
répondu par (186 points)

A propos du bruit, j'avais testé ce visualiseur de bruit sur mon TBI : https://bouncyballs.org/

Ce n'était pas vraiment concluant car il fallait vraiment faire un bruit d'enfer pour faire monter les ballons mais cela a beaucoup amusé mes élèves... 

Je vais peut-être le tester à nouveau en modifiant les réglages. smiley

0 j'ai appris
répondu par (3.8k points)
Marie tu nous diras ce que donne bouncy balls avec d’autres réglages . Merci ;-)
+2 j'ai appris
répondu par (1.3k points)
Bonjour

Dans la classe j'essaie d'utiliser au plus les temps de récréation pour les changements de configuration.

Pour les bruits de mobilier vive les balles de tennis. Pour le bruit et la dispersion des élèves il y a des jeux sonores à mettre en place... le planning des changements de place permet aussi aux élèves de connaître leurs déplacements et donc d'être plus efficace. Pour le matériel, un responsable qui distribue et pour le petit matériel si pas de table nominative même matériel pour tous sur les tables (pour moi bouteille d'eau coupée mis dans le trou de la table avec les crayons règles et compas. ..).

Comme j'ai souvent 2 à 4 groupes qui fonctionnent en parallèle, nous travaillons en 1ère période sur ce qui favorise le travail de tous : le tetraaide, le tutorat, le partage du matériel. .. le calme et le "silence" ...
0 j'ai appris
répondu par (3.5k points)
Merci Armelle pour tes explications. L'idée des balles de tennis est super :)

Planifier les changements semble en effet être une bonne solution, ça évite l'effet "confusion générale"...

Quels sont les jeux sonores dont tu parles ?
+2 j'ai appris
répondu par (1.3k points)

Bonsoir,

je tiens à dire qu'il n'y a pas de recette miracle, mais des jeux qui, à un moment donné, avec un groupe donné, ont répondu à un besoin.

Dans tous les cas, il faut faire un point sur ce que les élèves savent déjà faire (commencer le rangement en même temps, finir après 5 minutes…) et partir de là. Ils doivent aussi en être conscients. Il faut donc verbaliser les comportements, attitudes, habitudes qui vont être travaillés et comment : par des jeux, un projet, des ceintures... Il faut que les rituels soient évolutifs.

Les consignes de rangements peuvent être visuelles et auditives. J'utilise aussi "la carotte" pour motiver les troupes (privilège, temps libre,...) plus que le "bâton" lors des rituels.

Idées en vrac:

  • pour mise en rang, déplacement rapide sans mouvement de matériel, jeu de rapidité type ramassage de balles au tennis : décompter de 10 à 0. Le groupe face à celui qui décompte. Lancer le jeu comme un défi.
  • pour un rangement d'atelier, à la fin d'une phase de travail individuel…: le dernier élève au travail lance le signale sonore (un morceau musical, un bruit…), tous les élèves débutent la phase de rangement.
  • quand tbi, l'élève lance un signal sonore et visuel. Le rangement doit être fini lorsque le signal stop.
  • pour faire comprendre le concept de silence, faire un jeu d'écoute du silence. Peut être ensuite repris avec un équaliseur de son.
  • une équipe qui observe, une équipe qui range. Une grille d'observation. Echange en grand groupe (chez moi 12 élèves) pour que les propositions viennent d'eux.
  • Mettre une histoire, un reportage sonore. Un élève doit écouter avec un questionnaire d'écoute pendant que les autres rangent. A la fin, il doit avoir toutes les réponses. Exercice qui nécessite une préparation sur les critères de réussite de l'exercice.
  • Mettre un morceau musical. Pendant le rangement, il doit toujours être audible. Le défi étant de diminuer le volume quand le groupe a réussi.

Si tu veux moins de bruit, mon expérience te conseille de ritualiser les phases de déplacement, verbaliser tes attentes et leurs réussites, être patient car le groupe doit apprendre ensemble à être moins bruyants.

Avec des plus grands, il y a peut être possibilité de passer par un projet d'éducation par la recherche (le cerveau…).

+1 j'ai appris
répondu par (1.2k points)

Bonjour

Un.nouvel article à lire qui compile quelques articles évoquant l'aménagement de l'espace: http://www.lmbr.me/700129?c=1#/url=http://lewebpedagogique.com/2018/08/27/amenager-autrement-sa-salle-de-classe-cle-de-reussite/

Anne

0 j'ai appris
répondu par (3.5k points)
Merci ArmelleT pour tes explications et tes petites astuces, je suis certain que tu gères tout cela d'une main de maître !

Et merci Anne pour le lien qui apporte un éclairage très intéressant ;)
+1 j'ai appris
répondu par (90 points)
sélectionné par
 
Meilleure réponse

L'aménagement de la classe est effectivement une donnée essentielle si l'on souhaite prendre en compte le corps de l'élève . On sait aujourd'hui grâce à la recherche cognitive que l'enfant apprend par sa propre activité et donc par le mouvement. Pour permettre à l'enfant de bouger, il semble donc nécessaire de faire évoluer l'espace pour pouvoir aussi faire évoluer notre pédagogie. 

J'ai mis en place, depuis la rentrée 2017, une classe multiâge basée sur l'autonomie, l'individualisation des parcours et l'entraide entre des enfants d'âges différents. Il a fallu un gros travail de réflexion sur :

-la progressivité des apprentissages

- Comment assurer un suivi efficace, pertinent de chaque enfant pour les rendre acteurs de leurs apprentissages?

- l'organisation de l'espace. L' environnement préparé avec soin doit permettre à l'enfant d'être autonome.Il doit être aussi pertinent en terme d' apprentissage et sécurisant .

Voici un lien vers mon Drive pour visualiser l'aménagement de ma classe. J'ai cette année 27 PS/MS/GS. Je précise également que les coins jeux d'imitation ont été mutualisés dans une salle commune car nous avons trois classes multiâges dans l'école et une classe à double niveau. Nous avons fait ce choix pour " libérer" de l'espace dans nos classes. Nous allons dans cet espace commun à tour de rôle.

https://drive.google.com/file/d/17Vrmm6D0QL3HiPrC3rjTBECiMZMrMkEu/view?usp=drivesdk

0 j'ai appris
répondu par (3.8k points)
Angélique , ton document et tes idées sont vraiment passionnants et très riches.

Merci!
0 j'ai appris
répondu par (3.5k points)
Merci Angélique pour ton document très complet, quel travail :)
Le Forum Apprenant est un outil participatif au service de tous les acteurs du système éducatif. Posez des questions, proposez vos retours d'expérience, cliquez sur "J'ai appris" pour signaler la réponse qui vous a le plus aidé. "Personne ne sait tout mais tout le monde sait quelque chose (...) on a à apprendre les uns des autres. " François Taddéi.

 

...