+2 j'ai appris
posée par (0 points)
Bonjour, je passe beaucoup de temps en classe (SVT collège) à faire des corrections de devoirs mais ne suis pas convaincu de l’efficacité de la démarche : j’ai l’impression de refaire le cours et que les élèves perdent leur temps. Avez-vous des propositions, des pistes, des idées pour proposer une autre démarche/approche plus efficace et moins chronophage ? Je suis preneur de tous vos conseils , merci!  (question transmise par un collègue)
commentée par (0 points)
+1
Bonsoir,

Question passionnante, merci Laurence de l'avoir relayée. Il y a des années que je me fais la remarque: si les élèves attendent avec impatience le retour des copies, pour la note essentiellement(?),  la correction semble présenter peu d'attrait pour eux en dehors des annotations individualisées.
Rapport au temps?Le passé est déjà bien révolu, seuls comptent le présent et l'avenir pour eux?
La correction en groupe est-elle dépassée? Faut-il individualiser la correction, mais comment faire? Comment gérer le temps?
J'ai entendu parler de corrections audio sur des copies numérisées quelqu'un a-t-il essayé?
commentée par (0 points)
Je n'ai pas encore essayé, j'ai déjà pensé à le faire  et comme toi je serais très intéressée d'un  témoignage positif ou négatif.
commentée par (0 points)
Question passionnante et je suis à la recherche aussi de solutions... J'ai abandonné depuis longtemps les corrections collectives qui prennent beaucoup de temps et pendant lesquelles les élèves décrochent.
De plus, j'ai l'impression que les élèves lisent de moins en moins les annotations sur les copies.
J'avais pensé à organiser les évaluations de la façon suivante : tous les élèves passent l'évaluation au même moment mais le temps de débriefing se fait lors d'ateliers tournants. L'enseignant passe individuellement voir chaque élève (après remise des copies) pendant que les autres travaillent en ateliers sur d'autres sujets.
Une piste à laquelle j'ai pensé mais jamais réellement mise en place...
commentée par (0 points)
+1
Bonjour,

J'ai tenté plusieurs pistes... Après j'ai des post bacs donc je ne sais pas si c'est transposable..

- je distribue les copies non corrigées et je leur demande de corriger la copie de leur camarade en suivant le barème détaillé que je leur ai distribué. La correction est collective. Ils sont souvent plus attentifs et ils se posent des questions afin de pouvoir corriger correctement. Ils doivent également rédiger l'appréciation finale en suivant la structure suivante : appréciation globale, points positifs de la copie, points à améliorer (1 ou 2) et objectifs intermédiaires pour le prochain DS. Cette modalité fonctionne plutôt bien. Mon barème est par contre très détaillé (0,25 ou 0,5) pour les guider.

- je distribue les copies corrigées mais sans note dessus et je leur demande de se corriger eux même en suivant la correction collective. Si leur note correspond à celle que j'ai mise, ils ont un léger bonus. Cela favorise leur attention...Et cela provoque des discussions quand ils comparent mon barème et le leur ce qui permet de se poser des questions intéressantes et de repérer des incompréhensions ou des erreurs méthodologiques.

- je fais des corrections par groupe également. L'efficacité est variable en fonction des groupes. Souvent plus efficace par binôme.

- j'utilise de plus en plus l'outil Plickers qui permet une correction individualisée et immédiate.

9 Réponses

+8 j'ai appris
répondu par (0 points)

Bonjour,

J'avais exactement le même sentiment lors de mes corrections, qui duraient une heure, parfois plus. L'impression que mes élèves copiaient bêtement et acquiesçaient pour me faire plaisir, oui oui on a compris M'dame...

L'année dernière j'ai souhaité faire évoluer les temps de corrections pour que les élèves s'y retrouvent dans leurs erreurs, les comprennent et trouvent du sens.

Après chaque paquet de copies corrigé, je classe les différentes copies en fonction des points rouge/jaune/vert, et les vert +. Je forme des groupes d'élèves dont les erreurs sont à peu près similaires, et je m'attribue un ou deux groupes (en fonction de la réussite du test) d'élèves en grande difficulté, avec lesquels je vais reprendre leurs erreurs et les faire travailler. Pendant ce temps, je nomme, parmi les vert + (experts), des tuteurs pour chaque îlot en autonomie: ceux des élèves moyens qui ont eu un ou plusieurs jaune dans leur test. J'ai toujours deux ou trois élèves qui sont ravis d'être tuteurs et qui aiment expliquer ou aider les autres, mais je ne les oblige pas. Ces tuteurs sont chargés d'aider les élèves à corriger EUX-MEMES leur copie et leurs erreurs.

Parfois, cela m'arrive de modifier la pastille d'un élève qui s'est vraiment donné pendant la correction. Leur objectif est de corriger leur copie, et de comprendre leurs erreurs, en s'aidant des autres, et moi si besoin. Je peux ou non récupérer la correction si je vois que certains élèves ne jouent pas le jeu, mais c'est rare.

Avant de constituer les groupes, je demande aux élèves de relire leur copie et de réfléchir à la question: Aurais-je pu éviter cette erreur? Et si oui, comment? Est-ce que je m'attendait à ce résultat, si non, pourquoi?

Il y a aussi le cas des élèves très bons qui ne sont pas tuteurs et qui corrigent en deux temps trois mouvements. Ceux-là ont un travail différent, en lien avec le test, à accomplir en groupe, avec éventuellement une autre pastille à la clé. (exemple: proposer une nouvelle version en groupe de l'exercice 5, mutualisez vos connaissances pour produire la meilleure réponse à l'exercice 2 etc...) A la fin ils me rendent leur travail.

Cela prend une heure, pas plus, et les élèves ont travaillé sur leurs erreurs, leur copie, et j'ai pu aider les plus faibles, même si je passe régulièrement dans chaque groupe pour voir si tout va bien. C'est un peu bruyant mais cela me permet de travailler au plus près de leurs erreurs.

Voilà, n'hésitez pas à me répondre si vous voulez des précisions! Je précise que je suis prof d'anglais, donc je ne sais pas si vous pouvez transposer cela en SVT...

Bien cordialement,

Amélie BAUD

commentée par (0 points)
Un très grand merci Amélie pour cette idée de tuteur et ce partage!
commentée par (0 points)
Une super idée. Merci beaucoup!
0 j'ai appris
répondu par (0 points)

Remontée de question commentée par (158 points)

 

Question passionnante et je suis à la recherche aussi de solutions... J'ai abandonné depuis longtemps les corrections collectives qui prennent beaucoup de temps et pendant lesquelles les élèves décrochent.
De plus, j'ai l'impression que les élèves lisent de moins en moins les annotations sur les copies.
J'avais pensé à organiser les évaluations de la façon suivante : tous les élèves passent l'évaluation au même moment mais le temps de débriefing se fait lors d'ateliers tournants. L'enseignant passe individuellement voir chaque élève (après remise des copies) pendant que les autres travaillent en ateliers sur d'autres sujets.
Une piste à laquelle j'ai pensé mais jamais réellement mise en place...
+1 j'ai appris
répondu par (0 points)

(remontée de commentaires)

commentée par (16 points)

Bonjour,

J'ai tenté plusieurs pistes... Après j'ai des post bacs donc je ne sais pas si c'est transposable..

- je distribue les copies non corrigées et je leur demande de corriger la copie de leur camarade en suivant le barème détaillé que je leur ai distribué. La correction est collective. Ils sont souvent plus attentifs et ils se posent des questions afin de pouvoir corriger correctement. Ils doivent également rédiger l'appréciation finale en suivant la structure suivante : appréciation globale, points positifs de la copie, points à améliorer (1 ou 2) et objectifs intermédiaires pour le prochain DS. Cette modalité fonctionne plutôt bien. Mon barème est par contre très détaillé (0,25 ou 0,5) pour les guider.

- je distribue les copies corrigées mais sans note dessus et je leur demande de se corriger eux même en suivant la correction collective. Si leur note correspond à celle que j'ai mise, ils ont un léger bonus. Cela favorise leur attention...Et cela provoque des discussions quand ils comparent mon barème et le leur ce qui permet de se poser des questions intéressantes et de repérer des incompréhensions ou des erreurs méthodologiques.

- je fais des corrections par groupe également. L'efficacité est variable en fonction des groupes. Souvent plus efficace par binôme.

- j'utilise de plus en plus l'outil Plickers qui permet une correction individualisée et immédiate.
0 j'ai appris
répondu par (0 points)
En réponse à ma réponse, et en lien avec une autre question posée sur ce forum sur comment construire une bonne évaluation:

On peut également proposer aux élèves (comme le suggère LudovicG), pendant ce temps de correction en groupe ou au moment où on leur rend leur grille d'évaluation, de remplir un document sur les points fort, faibles, de l'élève à la suite de ce résultat d'évaluation, avec un questionnement personnel sur comment il peut s'améliorer, quels objectifs il va se fixer lors d'une évaluation similaire?

Personnellement, je suis prof de langue, chaque évaluation est différente en fonction de la compétence langagière évaluée, mais lors des évaluation en interaction ou en prise de parole en continu, je remplis une grille, que je redonne ensuite à l'élève avec en dessous ces questionnements-là. Pour qu'il reprenne la grille, qu'il l'analyse pour son compte, et qu'il s'implique réellement dans son parcours.

Un grille de suivi des compétences acquises, remplie au fur et à mesure des devoirs ou tâches évaluées, permet à l'élève de cocher ou inscrire sa 'pastille' et de voir évoluer ou non sa capacité dans une compétence.

J'aime bien aussi la réponse de LaurenceG, car je dématérialise de plus en plus les évaluations, et je les fais de moins en moins 'sur table'.

Merci pour vos réponses,

Amélie :)
0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Merci Amélie de ces apports. C'est toujours un plaisir de te lire!
0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Merci AmélieBaud pour ta contribution :)

On va aussi passer l'année prochaine au système de "pastilles" afin de renforcer l'aspect auto-évaluation. Et je partage complètement l'idée aussi des évaluations non "classiques", en ligne, à l'oral, etc. et de moins en moins "sur table" ;)
+3 j'ai appris
répondu par (0 points)
edité par
Bonjour, je trouve ce fil passionnant.

Je vous livre une expérience que je mène avec mes classes en collège. J'ai repris une idée dans un numéro des Cahiers Pédagogiques sur les tâches complexes. Après 3 semaines de classe, je trouve cette méthode efficace et pas trop chronophage. D'après les premiers résultats, c'est plutôt intéressant pour tous les élèves. J'utilise cela dans le cadre de l'évaluation formative : son  principe "je peux recommencer et retravailler mes activités pour valider un niveau de maitrise (les élèves ont des ceintures de compétences)".

Voici la procédure : Les élèves, par exemple, doivent rédiger un paragraphe sur un sujet - sur une feuille A4, pas de verso, que des rectos) à la fin d'une leçon, pendant le temps classe. Ils écrivent en sautant des lignes. Je ramasse les copies. J'annote les copies - en nommant les erreurs (à préciser, situer dans le temps, mal dit, mots clés à utiliser, définir....). Je redonne aux élèves une photocopie de leur travail annoté. Individuellement, ils doivent, à l'aide des annotations améliorer leur copie (travail personnel à la maison) ; ils me rendent le travail corrigé. Je saisi le niveau de maitrise.  Ils rangent leur travail. Puis ensuite, je redonne leur copie initiale, avec mes annotations, et ils doivent apporter les modifications qu'ils avaient identifiés sur la photocopie (ils n'ont plus la photocopie sous les yeux). Ensuite, ils comparent les deux.

Je cherche à mutualiser des retours d'expérience sur cet aspect.

Pour ceux qui sont intéressés, je peux renvoyer à un espace numérique avec la procédure plus détaillée, les ceintures de compétences et des exemples de travaux.

https://bienveillanceetexigence.wordpress.com
0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Merci beaucoup Bernard pour ce retour d'expérience. C'est très intéressant. Est ce  que tu peux nous donner le lien  vers l'espace numérique avec la procédure plus détaillée, les ceintures de compétences et des exemples de travaux.

Merci!
0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Merci Bernard ça a l'air super intéressant ; fais-tu cela sur une seule séance ou bien y reviens-tu plusieurs fois dans la semaine par exemple (pour laisser "décanter") ?
Accès aux thématiques
...