+3 j'ai appris
posée par (104 points)
reclassée par

A l'heure où notre spécialiste des usages pédagogiques des réseaux sociaux, Julien Crémoux est entrain de présenter ses projets au ministre https://twitter.com/fred_cm1b/status/1031894528809218048  qui sur le forum utilise les réseaux sociaux en classe?  Etes vous twitclass, défi-inférence, twoulipo ...

Donnez nous des idées d'usage ;-)

29 Réponses

+2 j'ai appris
répondu par (1.9k points)
Personnellement j'utilise Facebook sur lequel je créée des groupes en fonction des projets que nous menons. En tant que professeur d'anglais je mène par exemple un projet avec un routier américain, le groupe Facebook lui permet de poster des videos et des photos pour les élèves membres du groupe.

J'utilise aussi Messenger pour faire passer des messages aux élèves qui regardent plus souvent leur portable que l'ENT.
+1 j'ai appris
répondu par (-2,178 points)
Merci beaucoup d'avoir posé cette question qui est très intéressante !

J'aurais envie également de me lancer dans une utilisation pédagogique des réseaux sociaux ; je pense que cela peut renforcer l'attrait des élèves et instaurer un climat différent.

Quel réseau social vous paraît le plus approprié ? Comment faire face à la réticence de certains parents ?
0 j'ai appris
répondu par (6.8k points)
Tu peux nous en dire plus Gegmaz  sur le projet avec un routier sur  Facebook?Tu peux nous envoyer des captures d'écran? Tu travailles avec quel niveau? Chaque élève a accès au compte facebook classe? Tu nous a mis en appétit ;-) Merci!
+3 j'ai appris
répondu par (256 points)
edité par
 
Meilleure réponse
Bonjour,

Enseignante en Arts plastiques en collège, les réseaux sociaux représentent pour la discipline une aubaine !

J'utilise depuis plusieurs années Facebook et Instagram pour des raisons différentes :

FB permet de créer des groupes et de classer les contenus selon les sujets. Cela touche quelques élèves mais surtout les parents qui suivent dès lors les aventures plasticiennes des élèves.

Une page FB Art'Book a été créé avec une autre collège dont le but était de servir de "vitrine " aux Arts plas de l'académie. Des collègues nous ont rejoint et chacun publie du contenu en précisant le collège concerné.

En ce qui me concerne, des groupes EPI ont été créés chaque année pour différencier les projets et les cohortes concernées. Les réalisations "ayant une vie" après le collège au travers d'expo et autres événements, sont ainsi "suivies" par les élèves. Cela permet aussi de garder un contact avec eux.

Quand à Instagram, je l'utilise car les élèves sont quasi tous dessus ! Le principe de partager des photos permet de mettre en avant des moments clés lors de séances et de projets. Photos des travaux terminés, des mains en train de travailler, petites vidéos lors des verbalisations, bref, autant d'étapes qui scandent les séances de cours. Encore plus ouvert sur l'extérieur, le compte est suivi par les élèves, les parents mais aussi des collègues en France et à l'étranger. Quelques artistes et centre d'art s'y intéressent également... Une vision nouvelle des arts plastiques pour ceux qui ne connaissent pas du tout notre façon d'enseigner... Très utile lors des sorties ou voyage scolaire : les parents surtout ont l'impression de voyager avec nous et suivent nos excursions. Ils se rendent compte aussi de l'écart d'interprétation qu'il y a entre ce que leur racontent leurs enfants et ce que l'enseignant publie... Et enfin, avec un autre compte Insta dédié, cela me sert d'outil à travers des défis "photos" (selon un thème), "texte" dans l'idée de twoulipo, "vidéo"... Les élèves se prennent au jeu et engage une réflexion sur des constituants (cadrage, lumière..., court écrit, vocabulaire, expression...) et réfléchissent ainsi et aussi à l'extérieur de la classe !

On pourrait se dire que le prof passe son temps avec le téléphone ou tablette à la main lors des cours et qu'il publie à tout va mais non ! Il faut arriver à sélectionner les moments importants, cela permet de rester à l'affût et avec les élèves pendant les manipulations. Cela permet aussi de garder des traces visuelles car voir défiler dans sa classe plus de 180 élèves par jour nous demande une mémoire considérable !

En résumé, les réseaux sociaux sont une belle vitrine virtuelle (à défaut d'avoir l'espace et le temps d'exposer dans son établissement...) et à ouvert une nouvelle voie : celle d'une pédagogie "connectée". (trop long à développer ici).

Voilà ! ;)
0 j'ai appris
répondu par (6.8k points)
ArtsplasNailloux, merci beaucoup pour tes exemples d'usage. C'est une vraie mine d'idées. Je n'avais pas pensé à Instagram. La page vitrine des productions académiques est une excellente idée.

Pour de ton partage
+2 j'ai appris
répondu par (6.8k points)

Répertoire des usages pédagogiques de twitter sur Peartree. (Twictée, Twittclasse, Twitconte, Twittquest, Twoulipo, Twitlingua ... ) A compléter ;-)

Pearltree

+1 j'ai appris
répondu par (-2,178 points)
Un grand merci pour les réponses très intéressantes. Je note que Facebook, Instagram et Twitter semblent être des réseaux appropriés selon l'usage qu'on souhaite en faire.

Une question tout de même : comment annoncer cela aux parents ? Avez-vous des parents qui ne souhaitent pas que leur enfant soit mêlé à cette utilisation des réseaux sociaux ? Cela "passe-t-il" bien ?
+2 j'ai appris
répondu par (28 points)
Bonjour,

J'utilise Twitter en STS CG pour 2 matières et ainsi cela illustre les points du programme de ces 2 matières et les méthodes d'utilisation professionnelles de ces réseaux sociaux et leurs impacts.

Bonne journée
+1 j'ai appris
répondu par (1.1k points)
Bonjour,

J'ai pour ma part créé un compte twitter @tweettazik sur lequel je connecte les élèves afin qu'ils puissent déposer la trace écrite de l'îlot. La contrainte du nombre de signe les oblige à être concis et à aller à l'essentiel.
0 j'ai appris
répondu par (6.8k points)
Merci de ta réponse! Je viens de suivre le compte twitter .

Si j'ai bien compris les élèves tweetent à destination d'une autre classe?

Cela fait une trace commune virtuelle?
+4 j'ai appris
répondu par (128 points)

Il existe également un "mini-Twitter" très intéressant car sécurisé, adapté et dédié aux scolaires : https://edutwit.fr

Quelques exemples de projets : 

#SilenceOnLit #CharaTwits #Devine #TagueSon #DéfiMaths #ChasseAuxÉcrits #MathsEnVie  #Boggle #AcrosTwits #DeviNombres #TwitArt #Twoulipo #Twictée #EMCpartageons #Scrabble #Tw'haïku #DeviContes #1semaine1mot #QuoiDeNeuf #ExpressionsFrançaises

0 j'ai appris
répondu par (-2,178 points)
Merci pour ce lien MarieSartori, je ne connaissais pas, super :))

Est-ce que cela passe bien avec les parents lorsque vous leur annoncez que vous allez utiliser les réseaux sociaux ? Avez-vous eu des réticences ?

Un autre point que je trouve intéressant avec les réseaux sociaux, c'est que cela permet de mener des projets avec des classes dans le monde entier... Certains se sont lancés déjà ?
+1 j'ai appris
répondu par (128 points)
En général, en CP, ça se passe bien, avec les parents : une fois informés, ils apprécient le fait de pouvoir eux-mêmes créer un compte sur ÉduTwit afin de suivre le compte-classe et parfois même interagir avec les élèves.

Avec la fiche d'information et la charte, je distribue en début d'année une autorisation parentale de mise en ligne des dessins, productions et photos des enfants (bien que je ne publie jamais de photos des visages de mes élèves).

Et effectivement, nous "correspondons" par ce biais avec des classes du monde entier (lors du projet TwHaïku, par exemple).
+2 j'ai appris
répondu par (1.9k points)
Pour répondre à Laurence G, le projet avec le routier américain est un programme américain destiné aux primaires à travers les USA. J'enseigne en EREA, j'ai fait une demande pour participer. Je fais ce programme avec mes classe de 3ème EREA: nous sommes associés à un routier et nous suivons ses déplacement à travers les USA, à nous d'établir notre mode de fonctionnement. Cette année nous sommes tombés sur une femme routier qui a vraiment joué le jeu. Tout est parti d'une carte postale signée 'your mysterious American friend", puis d'une video  de Las Vegas postée sur notre groupe facebok. Les élèves devaient deviner où se trouvait la personne, quel était son métier etc..ensuite nous avons poursuivi nos échanges: video, cartes, objets...Les élèves ont vraiment accroché. On a même gagné les concours du routier de l'année.Chaque élève a accès au groupe Facebook et peut poster sur le compte. Je reste l''administrateur et le modérateur pur garder le contrôle. vous pouvez aller voir le compte en faisant une demande d'adhésion: Mysterious American Friend. En espérant avoir répondu à vos attentes.  :))
0 j'ai appris
répondu par (-2,178 points)
Marie Sartori : merci beaucoup pour cette réponse et cela me rassure de lire qu'en général les parents le prennent bien. Et peux-tu nous en dire plu sur tes correspondances ? Tu suis des comptes en particulier, est-ce dans le cadre d'un projet ? Que faites vous concrètement avec les classes du monde ?

GegMaz : très intéressant ce que tu décris, en tout cas, cela donne envie et on peut imaginer des activités analogues dans les autres disciplines... Tu parles de groupe Facebook, c'est-à-dire que les élèves accèdent au groupe avec leurs propres identifiants de connexion ?
0 j'ai appris
répondu par (1.9k points)
LudovicG: oui les élèves accèdent avec leur propre compte Facebook et identifiants. Après cela pose toujours un problème pour ceux qui n'ont pas Facebook ou quand les parents sont réticents. Certains de me élèves sont dans ce cas (surtout en EREA où tous n'ont pas accès à internet) mais je fais en sorte que l'utilisation du groupe soit collective. Même si certains ont accès en amont à certains posts, je les reprends en classe pout une utilisation pédagogique.

En anglais j'utilise beaucoup d'applications ou de plateforme ( comme etwining): je préviens les parents en début d'année et je demande l'autorisation de créer une adresse mail spécifiquement pour mes cours, en général il n'y a pas de problème.
0 j'ai appris
répondu par (-2,178 points)
GegMaz : merci pour ta réponse. Je compte aussi me lancer dans l'utilisation des réseaux sociaux, tes infos m'aident vraiment beaucoup :) Le fait d'avoir choisi Facebook est-il volontaire ? Je pense notamment à Twitter et Instagram mais qui n'ont peut-être pas forcément le même objectif pédagogique... peut-être peut-on d'ailleurs créer des comptes sur différents réseaux pour toucher plus de monde ?
0 j'ai appris
répondu par (1.9k points)
LudovicG, pour ma part j'ai choisi Facebook car c'est le réseau que les élèves connaissaient le mieux et que notre amie routier utilisait.

Pour ce qui est de twitter je l'utilise mais pas encore avec les élèves.
0 j'ai appris
répondu par (6.8k points)

Je reprends le message de Gegmaz Pour répondre à Laurence G, le projet avec le routier américain est un programme américain destiné aux primaires à travers les USA

Un grand merci pour cette fantastique idée pour l’anglais. Tu m’as vraiment donné envie de faire un projet similaire avec mes classes de 4eme et de 3eme segpa. Je sens que vais passer ma soirée à me documenter.  Je te tiendrai au courant. Encore merci! 

+2 j'ai appris
répondu par (128 points)

Oui, ma classe suis de très nombreuses classes sur ÉduTwit.

Des classes du monde entier s'y sont inscrites à l'occasion du projet TwHaïku. Depuis, nous les suivons.

Dès que nous avons un petit moment de libre, ou pour faire une pause entre deux activités "scolaires", nous prenons un temps pour lire les tweets des différentes classes (échanges à propos du quotidien, de notre environnement, de lectures, d'expériences scientifiques, de sorties, de visites...) et y répondons. 

Et bien sûr, nous tweetons nous-mêmes de temps en temps à destination des autres classes et des parents "suiveurs".

Au début de chaque période, nous faisons un ÉduTwitConseil (sorte de conseil des maitres en ligne) afin de proposer des projets communs que nous partagerons.
Un Framapad est mis à disposition quelques jours avant l' ÉduTwitConseil : les collègues intéressés y notent leurs propositions. Puis nous convenons d'une date (par le biais d'un FramaDate) pour échanger en direct à propos des projets proposés. 

Exemples de projets cycle 2 pour la période à venir :
#NotreClasse : chaque classe se présente.
#SilenceOnLit : partage et  échange de lectures entre classes.
#TagueSon : chasse au son dans des nuages de mots (avec WordArt, ancien Tagul ?) https://wordart.com/
#MathsEnVie : dispositif proposé par C. Gilger. http://www.ac-grenoble.fr/ien.st-gervais/mathsenvie/
#ChasseAuxEcrits : prendre des photos des écrits de son école (puis plus tard dans l'année de son quartier) et les partager sur ÉduTwit afin de retrouver des écrits similaires dans les autres classes. 
#Twictée
#EMCpartageons : dispositif de M. Bachimont, V. Florentin, C. Prince qui connait un vif succès auprès des classes. https://www.emcpartageons.org/
Échanges #Narramus  à propos des albums "Le machin", "La sieste de Moussa", "La chasse au caribou", ""Les deniers de Compère lapin" et "La chèvre biscornue".

Tous ces échanges sont vraiment motivants pour mes élèves,  les placent en situations réelles de communication et leur donnent vraiment envie d'apprendre à lire et à écrire pour échanger. 
...