+5 j'ai appris
posée par (0 points)

<!--[if gte mso 9]> <![endif]--><!--[if gte mso 9]> Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE <![endif]--><!--[if gte mso 9]> <![endif]--><!--[if gte mso 10]>

<![endif]-->

Comment éviter l’écueil de la modélisation dans l’accompagnement du stagiaire afin de lui permettre de s’émanciper du modèle du tuteur et de s’approprier une posture professionnelle qui correspond à ses besoins, sa personnalité, ses valeurs ?

 

C’est à partir de cette interrogation que j’ai mené une réflexion sur l’accueil du stagiaire, sur la posture du tuteur et les outils employés. Il s’agit d’accompagner le stagiaire à devenir un professionnel réflexif en l’amenant à analyser sa pratique sans que le tuteur se place ou soit vu comme le modèle à reproduire.

8 Réponses

+1 j'ai appris
répondu par (0 points)
Bonjour,

Réflexion intéressante. Pour avoir suivi des centaines de jeunes alternants , effectivement je peux témoigner à quel point certains tuteurs font office de véritables mentors pour les jeunes qu'ils accompagnent. Mais le contraire est aussi vrai: certains élèves décrochent car ils ne veulent surtout pas reproduire certains modèles professionnels.

Toutefois, l'on prend conscience que c'est souvent une affaire de communication: un manque de réflexivité entre toutes les parties prenantes..
+1 j'ai appris
répondu par (0 points)
Merci beaucoup Sophie, c 'est une thématique vraiment passionnante .. difficile de ne pas modéliser   ou d'avoir des relations parasites style "parents/jaunes " en cas de mentors . Tu as raison Fathia.

Tu peux nous en dire plus s'il te plait Sophie, tu nous a vraiment donné envie de découvrir ton travail.

Ton expertise  et ton expérience nous seraient très utile dans d'autres fils de discussion de ce forum.
+3 j'ai appris
répondu par (0 points)
Une des difficultés réside dans le fait que certains enseignants novices sont réticents à la notion même de réflexivité parce qu’ils se sentent en pleine urgence pédagogique et attendent du prêt à utiliser tout de suite. Par exemple, certains veulent des trucs pour « tenir sa classe » alors qu’il serait plus intéressant de se demander quels leviers utiliser pour qu’ils aient envie d’apprendre. Difficile de dire ça à un enseignant qui est en difficultés dans sa classe
+1 j'ai appris
répondu par (0 points)
D'accord avec stef, beaucoup veulent des choses "prêtes à consommer" ; le problème est que si les gestes professionnels ne correspondent pas à notre personnalité, cela ne passera pas (ou du moins, mal) auprès des élèves. Je pense que, comme avec les élèves, il faut laisser le stagiaire au départ quelques temps face à des difficultés et réfléchir à comment il peut les surmonter avec sa propre façon d'être. Je me pose, par suite, une question, à savoir, jusqu'à quel point laisse-t-on le stagiaire "seul" et à partir de quand on peut lui donner des pistes ?
+2 j'ai appris
répondu par (0 points)
Question super intéressante... qui raisonne à chaque fois que j'ai mes stagiaires et que je les vois agir par mimétisme... Sur ma propre expérience, j'ai moi-même agi par mimétisme pendant je pense une dizaine d'années, avant que le déclic se produise. Je crois que ce sont des non enseignants qui m'ont fait évoluer... mais je n'en suis pas sûre.

Si quelqu'un a des pistes sur le "comment " on se forge notre identité pédagogique...
+4 j'ai appris
répondu par (0 points)

Bonsoir,

C'est rassurant de modéliser. Se retrouver devant une classe peut être parfois "violent" pour les professeurs stagiaires. Ils se retrouvent face à leurs idées préconçues, et c'est parfois compliqué d'être en rupture avec un idéal. 

Pour ma part, lorsqu'un enseignant stagiaire vient observer ma classe, je l'invite à imaginer comment il s'approprierait ce qu'il a observé (il s'agit souvent de travaux de groupes) en lui proposant de me dire ce qu'il changerait (et je n'accepte pas le "rien" wink). Du coup, on reste rassurant et "modèle" tout en permettant une prise de recul sur ce même modèle.

0 j'ai appris
répondu par (0 points)
Merci beaucoup Aude pour cette réponse qui donne à réflechir.
0 j'ai appris
répondu par (0 points)
En effet Aude bonne idée ;)
Accès aux thématiques
...